Il est impossible d'aimer une seconde fois ce qu'on a véritablement cessé d'aimer.